Hivernale Historique 2018, neige et pistons

Actualités

HH2018 (72)

HIVERNALE HISTORIQUE  2018

 

Du  10 au 14 janvier 2018 s’est déroulée la 15 éme édition de « l’HIVERNALE HISTORIQUE », randonnée touristique au départ d’Aix les bains, logée pour 4 jours dans le même hôtel « Golden Tulip », randonnée réservée aux véhicules conçus avant 1955.

Pour leur dernière organisation, Christian Simonetti et Philippe Salamand, avaient réunis un plateau de choix : Américan La France de 1914,  Bugatti Brescia de 1922, 4 Ford  500 de course de 1923, Motobloc torpédo de 1924, Darmont spécial usine de 1926, Fiat 520 de course 1928, Hotchkiss AM80 Tourer de 1929,Torpédo Chevrolet 1930, Delage D S 1932, Rare cabriolet TATRA de 1934,  3 cabriolets Citroën de 1938 et autres Simca-Fiat Balila, Austin seven,  berline Hotchkiss, 4cv Renault et autre 2cv de 1954,etc..etc..

Le mercredi 10 janvier 2018, par temps couvert, les 47 équipages après le tour du lac du Bourget, visitèrent l’Abbaye d’Hautecombe, écrin naturel exceptionnel depuis le XII éme siècle, qui abrite les sépultures de la Famille de Savoie ainsi que celles des derniers roi et reine d’Italie. A l’issue de cette magnifique visite, nos Organisateurs avaient prévu la galette….des Rois (sympathique clin d’œil à l’histoire).

011 (12) copie

Le jeudi 11 janvier 2018, notre balade commence par le col du chat (638m), mettant en forme nos Anciennes,  en direction du Valromey, par de petites routes sinueuses traversant Yenne, Peyzieu, Saint-Bois, Crapeou et le lac d’Ambléon, où un casse-croute bien mérité nous attendait. Par le col des Fossés (745m), Ordonnaz, Prémilieu, le col du Ballon (929m) Thezillieu,Vogland, Belmont, nous sommes attendus à Samonod, au restaurant « Le Vieux Tilleuls »,p our un déjeuner gouteux. Le retour par Artemare, Béon, Culoz (patrie des frères Serpollet), Ruffieux, les vignes de Chindrieux , nous ramène à Aix pour une aimable soirée.

Le vendredi 12 janvier, temps froid, mais beau. Le soleil peine à passer entre les nuages, pour nous accompagner dans le massif du Revard pour rejoindre le massif des Bauges, par la station de La Feclaz (1319m), le col de plainpalais (1173m), St  Jean d’Arvey, Puygros et le lac de la Thuile où tout le village était venu participer à l’arrêt-croute bien venu. Mais il nous faut prendre la route par  le col de Marocaz (958m), St Jean de la Porte, St Pierre d’Albigny, le col du Frêne (950m), pour Le Chatelard, où le « fameux poulet en croûte de sel » nous attendait à l’Auberge des Clarines. Je vous promets, ça vaux le détour et je ne vous dis pas l’ambiance du déjeuner ! La rentrée se fit par la forêt de Lescheraines, en longeant le Semnoz, Alby sur Chéran, Quintal, Seynod-Vieugy. Le diner fut très animé et accompagné de nombreuses  chansons.

2018 Bellecombe - Thiery Dubois, Gilles Bonvin,jean-Marie Frisque,François Boudin, Aldo Majno

Le célèbre dessinateur Thierry Dubois était de l’aventure

Le samedi 13 janvier, nos Anciennes, bien à l’abri dans le garage de l’hôtel découvrent, en le quittant, le givre sur les voitures stationnées à l’extérieur. Il est 8 h et nous sommes attendus à St Hugues en Chartreuse, pour une visite commentée du Musée d’Art sacré contemporain, dans l’église décoré par l’artiste ARCABAS. Unique en son genre, elle représente une attraction singulière pour les amateurs d’art.  Nous prenons donc la route du massif de la Chartreuse, par le col du Granier (1134m), accompagné du soleil qui a décidé de se montrer. La vallée des Entremonts nous amène par le col du Cucheron (1140m), à St Hugues de Chartreuse. Après cette rencontre avec la « nourriture céleste », une  « nourriture  terrestre »nous était proposée sous forme de buffet en attente du prochain déjeuner. Le public, laissant pour un temps les pistes de ski de fond, très curieux sur les divers véhicules présentés et aux 7 nationalités des pilotes présents. Quittant à regret ce petit village et ses habitants, par St Pierre de Chartreuse et de nouveau le col du Cucheron , laissant la montagne du Granier, sur notre droite et ses éboulements (largement commentés dans la presse et la Télé), nous arrivons à Bellecombe, au restaurant « Au Pas de l’Alpette », avec quelque retard, car l’Américan LaFrance fit quelques caprices, vite corrigés par les mécanos de l’Assistance, très efficaces,  du Rallye.

Le retour se fit par le plus direct, pour que les Participants et Participantes  puissent se préparer pour la soirée de Gala, concluant comme chaque année, cette superbe Randonnée, alliant tourisme et gastronomie.

Le thème de la soirée avait été fixé par les Organisateurs « Noir et Blanc » avec un zeste de rouge. Tous firent preuve « d’imagination » !! Avec un peu de nostalgie, pour leur dernière organisation, Christian et Philippe firent leurs adieux à tous leurs Amis, en souhaitant que les « jeunes pousses » prennent la suite.

Ce fut une magnifique réussite et l’orchestre emmena tous les Participants jusqu’à 2h du matin (mais CHUT, il ne faut pas le dire).

 

Photos : Bruno Roucoules, Bruno Demange

 

Written by Jack

1 Comment
  1. séminaire circuit automobile

    Bonjour, ceci est un commentaire.
    Pour supprimer un commentaire, connectez-vous et affichez les commentaires de cet article. Vous pourrez alors les modifier ou les supprimer.

Laisser un commentaire