FORD PINTO – Great Little Car.

Histoire

FORD PINTO 1

La Ford Pinto fait partie de la nouvelle génération des voitures compactes lancés par les constructeurs américains en réplique au succès grandissant des modèles européens et aussi japonais sur le sol américain. Lee Iacocca, alors président de Ford, insista pour que cette nouvelle compacte soit un modèle entièrement inédit et ne soit donc pas une simple adaptation d’ un modèle existant, c’ est-à-dire provenant des filiales européennes du groupe, comme cela avait été envisagé au départ.

FORD PINTO 8

Toutefois, si la plate-forme comme la carrosserie de la nouvelle compact de Ford America serait entièrement nouvelles, les moteurs, eux, proviendraient bien d’ Europe. Il fut, en effet, décidé de l’ équiper des quatre cylindres de la Ford Escort, produite en Allemagne et en Angleterre. Jusque-là, l’ offre des constructeurs américains en matière de voitures compactes était quasiment vierge (La première vraie représentante du genre pour les années 70, l’ AMC Gremlin, fut lancée à peine six mois auparavant). Ce qui explique que la Ford Pinto, tout comme sa principale concurrente, la Chevrolet Vega, connurent un très beau succès à ses débuts.

FORD PINTO 2

Ce succès va toutefois être rapidement mise à mal. Plusieurs tests de collisions, effectués avant comme après le lancement de la voiture, ont clairement démontrés qu’ elle pouvait littéralement s’ enflammer en cas de collision à l’ arrière, dès un choc provoqué par un autre véhicule lancé à peine à 30 km/h ! Ces études ont, en effet, prouvé que le réservoir d’ essence pouvait se détacher de la voiture et prendre alors feu. De plus, les faiblesses du châssis ainsi que de l’ armature sur laquelle reposait la carrosserie, ceux-ci pouvaient facilement se déformer en cas de choc frontal, empêchant ainsi l’ ouverture des portières. Ce qui piégeaient alors les occupants à l’ intérieur et risquaient donc d’ êtres tués – brûlés ou asphyxiés – par les flammes ! Les ingénieurs qui avaient participé à l’ étude et à l’ industrialisation du modèle avaient conscience de l’ existence de ce danger et avaient clairement avertis la direction, mais celle-ci a préférée ne pas en tenir compte, en raison de la trop forte pression économique. Les dirigeants de Ford avaient d’ ailleurs estimé que rappeler à l’ usine toutes les voitures pour remédier à ce défaut de conception leur coûterait bien plus cher que de régler les frais de justice et les préjudices moraux causés par les accidents que ce défaut en question pourraient provoquer sur la Pinto et leurs occupants. Une conclusion qui va pourtant s’ avérer fausse, car, à partir de 1977, et plusieurs articles de la presse et une enquête ouverte par la NTHSA (National Highway Transportation Safety Administration). La justice va alors intenter plusieurs procès à Ford pour homicide involontaire dans des cas d’ accidents mortels impliquant la Pinto.

FORD PINTO 3

Si, entre temps, ce fameux défaut de conception qui a coûté la vie à plusieurs possesseurs de la Pinto, avait été éliminé, l’ effet que cette affaire aura sur la carrière de la Pinto sera irrémédiable et celle-ci quitte donc la scène en 1980… Après avoir été tout de même produite à près de 3,2 millions d’ exemplaires !

FORD PINTO 4

Written by Jack

Laisser un commentaire