LINCOLN MARK VII et MARK VIII – Personnal Cars de crise.

Histoire

 

LINCOLN COUPES 1

Comme son nom le laisse deviner, la Lincoln Mark VII est la septième génération d’ une lignée de coupé grand tourisme de la division de prestige du groupe Ford. Ce terme a d’ abord servi à désigner les prototypes des futurs modèles de la marque Lincoln dans les années 1930 et 1940.

LINCOLN COUPES 2

Le premier modèle a porté ce nom a été un prestigieux coupé produit en 1956 et 57, qui portait le nom de Continental Mark II. Le nom Continental était alors une division à part entière au sein du groupe Ford. A partir de 1958, il servira à désigner ce qui était alors le modèle haut de gamme de la marque Lincoln.

LINCOLN COUPES 3

Comme elle était, à l’ exemple de ses devancières, construite sur la plate-forme de la Continental, le nom officiel du modèle était Continental Mark VII, bien qu’ il soit désigné, dans la plupart des revues automobiles, sous le nom de Mark VII, tout simplement.
Conséquence des deux chocs pétroliers de 1973 et 79, la direction du groupe avait décidée de procéder sur la plupart de ses modèles, dont les coupés Lincoln, à une cure d’ amaigrissement. La nouvelle Mark VII, lancé à la fin de l’ été 1983, se présentait ainsi sous la forme d’ un coupé « compact » (5,15 mètres contre 5,48 m pour la précédente Mark VI), plus apte, ainsi, à lutter contre la concurrence. En particulier celle des modèles européens, comme la Jaguar XJS ou la BMW Série 6. Ses cousines du groupe Ford, la Ford Thunderbird et la Mercury Cougar, était d’ ailleurs construite sur la même plate-forme.

LINCOLN COUPES 6

De tous les modèles de la lignée, la Mark VII sera celle qui sera produite pendant le plus longtemps, puisque sa carrière s’ étendra sur près de dix ans. A son retrait, elle était d’ ailleurs, à l’ époque, la doyenne de la gamme Lincoln. Elle ne connaîtra que peu de modifications durant ses neuf années de production. En tout cas du point de vue cosmétique. C’ est sur le plan des motorisations que se produiront les changements les plus marquants. A son lancement, elle était proposée soit avec un V8 5 litres de 140 ch ou avec un six cylindres diesel 2,4 litres de 115 ch. Seuls 2 300 exemplaires environ furent équipés de cette dernière motorisation, qui sera retiré du catalogue en 1985. Le V8, quant à lui, verra sa puissance grimper à 150 ch (200 ch avec une variante équipée d’ un compresseur, proposée seulement en 1986 et 87) et 225 ch à partir de 1988. Ce sera le dernier changement notable que connaîtra la Mark VII avant qu’ elle ne quitte la scène, fin 1992.

LINCOLN COUPES 7

Au début des années 90, le coupé Mark VII accusant près de dix ans d’ âge, la nécessité de lui offrir un remplaçant se faisait de plus en plus évidente. Basée sur la même plate-forme que la Ford Thunderbird et la Mercury Cougar, le nouveau coupé grand tourisme de Lincoln offrait pourtant une ligne plus radicale et innovante que ses deux cousines (Ce qui peut paraître étonnant du fait que, en tant que marque de luxe du groupe Ford, Lincoln a, le plus souvent, proposé des modèles qui se caractérisaient par le caractère assez conservateur de leurs lignes). Sa ligne influencera, en tout cas, fortement celle de la nouvelle berline Continental, qui sera lancée peu de temps après.

Affichant dix centimètres de plus que sa devancière, le nouveau coupé Mark VIII se caractérisait (comme cette dernière mais à un niveau encore relevé) par l’ attention portée à la sécurité passive, que ce soit au niveau du toit et des portières, comme des zones de déformation à l’ vent et à l’ arrière et aussi passive avec les airbags frontaux et latéraux.

LINCOLN COUPES 8

En matière d’ équipement, rien n’ avait, non plus, été négligé afin que la Mark VIII puisse soutenir sans peine la comparaison avec ses rivales européennes (comme les BMW ou Jaguar) qu’ elle devait concurrencer. Elle ne connaîtra que peu de modifications durant sa carrière, assez courte d’ ailleurs si on la compare à celle de sa devancière (six ans seulement contre presque dix pour la Mark VII).

Le changement le plus important sera le lifting intervenu à l’ automne 1996, qui se caractérisait notamment par des phares plus grands et une calandre redessinée. A noter également que le capot, qui était réalisé jusque-là en matériaux composite, est maintenant en aluminium.

LINCOLN COUPES 9

Les derniers exemplaires de la Mark VIII ont été commercialisés sous la forme de deux séries spéciales: Springs Feature et Collector’s Edition. La production prenant fin en juin 1998. Au cours des années 90, les marques de luxe américaines ont perdues une partie substantielle de leurs parts de marché face à leurs concurrents allemands et aussi japonais. Une baisse qui a été encore plus marquée en ce qui concerne les coupés de grand tourisme comme la Mark VIII. C’ est pourquoi la direction du groupe Ford décidera finalement d’ abandonner ce segment pour mobiliser ses efforts sur ceux, plus lucratifs, des SUV ainsi que des berlines de taille moyenne.

LINCOLN COUPES 11

La marque Lincoln présentera bien le concept-car d’ un nouveau coupé grand tourisme, baptisé Mark IX, au Salon international de l’ Auto en 2001, mais il ne connaîtra malheureusement pas de suite en série.

LINCOLN COUPES 12

Texte Serge Buren

Written by Jack

Laisser un commentaire